– Australian Dream –

– Australian Dream –

Hola, aujourd’hui je viens vous parler du rêve non pas américain mais australien. Je suis sûre que chacun dans vos entourages vous avez dû entendre des gens qui partaient découvrir cette île grande comme l’Europe à plus de 20h d’avion de chez nous.
Et bien moi aussi, je suis partie explorer cette fabuleuse contrée.

Grand départ.

Pour vous situer la chose, je suis partie quasiment sac au dos ( valise exactement mais le principe était le même) avec mon ancien conjoint mais ça, ça n’a pas d’importance ^^
Mon année Australienne s’est étendue d’avril 2013 à mars 2014, 11 mois d’aventure pure et dure. Mais comme il me semble impossible de vous raconter 11 mois en un article, je vous raconterai chaque état traversé via un article.

La préparation.

Pour commencer, il a fallu « préparer » ce voyage mais étant relativement très vite enjouée les préparatifs ont été bouclés en 3 mois. Passeport, Visa, Permis International, crème solaire, appareil photo et c’était parti.

Je suis partie avec un Visa Working Holiday. Pour ceux qui ne connaissent pas c’est un visa qui permet de travailler dans le pays. Vous pouvez trouvez plus d’explication ici. Il est relativement facile à obtenir puisque j’ai reçu le mien moins de 24h après avoir fait la demande sur le site du gouvernement australien.

Le voyage.

Je me suis envolée avec la compagnie Emirates Airlines. Je dois dire que c’est une des meilleures compagnies à mon sens pour faire ce long voyage. Entre les escales et les différents fuseaux horaires il faut compter entre 23 et 28h d’avion. Donc prévoir jogging, bas de contension, coussin pour la nuque et brosse à dent de voyage si vous souhaitez être relativement frais à l’arrivée.

Où atterrir ?

Les points de chutes possibles sont nombreux. Sydney, Melbourne, Perth, Brisbane sont les villes les plus connues pour arriver sur le sol australien. Je suis arrivée sur Brisbane. Mais mon voyage s’est étendu de Airlie Beach (le plus au nord) à Port Campbell (le plus au sud).

L’expérience d’une vie.

J’ai traversé des villes et des paysages sublimes. J’ai découvert des choses sur moi, sur ceux qui m’entouraient, sur le monde. Et pris cette aventure comme celle de ma vie et sans rien ni personne (ou presque) je me suis construite. J’ai travaillé dans le quartier du parlement à Melbourne. J’ai donné à manger du caca de cheval à des vers de terre (oui oui vous avez bien lu). Et puis j’ai couru sous la pluie mettre des « manteaux » à des chevaux. Pour ensuite ramasser des carottes et vendre du caca de cheval.

J’ai rencontré des baleines à bosse dans l’immensité de l’océan, j’ai nagé avec des dauphins et des phoques. Mais aussi sauvé un koala qui s’était fait renversé, trouvé des kangourous dans mon jardin et des araignées aussi. J’ai nourri des perroquets sauvages à la main et mes pieds ont été chatouillés par des poissons dans des eaux transparentes.

Bref, je vous emmène avec moi là où presque toute cette nouvelle aventure à commencer.

2 thoughts on “– Australian Dream –

  1. Ca a l’air tellement magique l’Australie comme tu le décris ! J’espère qu’un jour tu pourras y retourner !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.