– Trinidad, la charmante coloniale –

– Trinidad, la charmante coloniale –

On poursuit le voyage cubain par la coloniale Trinidad qui est une très belle surprise.

Trinidad, la douce.

Ce que je retiens en premier de notre stop dans cette ville, c’est la douceur de vivre qui s’en dégage.
C’est une petite ville pas loin de la mer des Caraïbes où tout se passe sur la Plazza Mayor. La ville est classée au patrimoine mondial de l’unesco et le temps s’y est arrêté. Les maisons aux couleurs pastels, la belle église, les palmiers, les pavés de partout. Et la casa de la musica font tout le charme de cette belle découverte.

Bien sûr pendant notre séjour là bas, on a passé un peu de temps à Playa Ancon. Je n’en avais lu que du bien, mais nous avons été un peu déçues. Peut être que nous n’étions pas au bon endroit de la plage, mais nous ne l’avons pas trouvé si extraordinaire que nous l’avions lu. Ça reste bien sûr tout de même une très jolie plage. Mais pour notre part nous avons préféré Tropicoco à La Havane.

La vallée de Trinidad.

Nous avons également profité de notre arrêt à Trinidad pour passer une journée à cheval dans la sublime vallée qui entoure la ville. Nous avions demandé à notre hôte. Et c’est comme ça que le dimanche Alberto est venu nous chercher à notre casa à 9h. Les chevaux étaient en bonne santé et c’était la seule chose que nous voulions vraiment. Pour ce qui est du périple, nous avons traversé les champs de canne à sucre avant de nous arrêté goûter un jus de canne à sucre pur. Nous avons également vu des champs de café et goûté du café local (enfin Lucie, pas moi ahah). Enfin nous sommes allées nous baigner dans une piscine naturelle issue d’une cascade asséchée puisqu’il n’avait pas plus à Trinidad depuis 6 mois… Autant vous dire que c’était plus que sec mais les paysages étaient tout de même à couper le souffle.

La Casa de la Musica.

Chaque soir, touristes et locaux se rejoignent Plazza Mayor devant la casa de la musica pour danser la salsa et découvrir quelques spectacles cubains. Nous n’avons pas dérogé à la règle ça va de soi et avons profité des rythmes cubains.  La Casa de la Musica de Trinidad est vraiment un endroit à faire entre guillemets. C’est l’essence même de Cuba. De la musique, de la danse, des spectacles. Ca chante espagnol et ça vous sert des mojitos à gogo. Bref Trinidad est cubaine avant d’être touristique et ça c’est un pur plaisir.

 

Je savais que j’aimerais Trinidad mais c’est vraiment un petit coup de coeur. La ville est superbe et l’atmosphère qui s’en dégage est particulière. J’aurai pu la contempler et la prendre en photo des heures et je pense que c’est une ville qui vaut vraiment le détour.

 

Sur quelques photos de cette échappée je vous souhaite une très belle soirée les copains.

 

Rue de Trinidad
Plazza Mayor
Plazza Mayor
Playa Ancon
Dégustation de café
Vallée de Trinidad
Piscine naturelle
Piscine naturelle
Les palmiers c’est la vie
Rues de Trinidad
Mojito à la casa de la musica

8 thoughts on “– Trinidad, la charmante coloniale –

  1. Oh whaou ça avait l’air magique d’après ton récit. Une balade à cheval dans les champs de canne à sucre et de café ! Ça devait être un moment suspendu dans le temps. Je comprends que ta tête soir encore là-bas

  2. Ca donne tellement envie d’y aller, autant tes photos que ton petit récit !
    La balade en cheval devait vraiment être top, et j’aurai adoré me baigner dans la piscine naturelle je pense.

  3. Tes photos et ton récit donne tellement envie ! Cuba ne m’a jamais vraiment intéressée comme destination de vacances, mais je découvre le pays à travers tes yeux et finalement je me rend compte que j’avais pas mal d’aprioris je pense 🙂 La balade dans les champs de cannes à sucre ça devait être génial !

    Bisous <3

    1. Avant de partir il y a toujours beaucoup d’apriori car ce n’est pas très ouvert pour le moment. On trouve peu d’infos sur cette île mais ça vaut tellement coup !! Je te souhaite d’y aller vraiment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.